« Harragas » à Tigzirt : des morts, des blessés et des mères qui pleurent leurs fils

Une fin d'année particulièrement tragique à Tigzirt. Et tristement meurtrière pour la famille des Victimes de ce nouveau fléau ravageur qu'est la Harga.


« Harragas » à Tigzirt : des morts, des blessés et des mères qui pleurent leurs fils

Au moins trois morts et cinq blessés, dont un dans un état grave repêchés mardi au large de Tigzirt. Tel est le bilan d'une journée tragique qui restera dans la mémoire des habitants de la ville. Les premiers blessés ont été transportés d'urgence vers le C.H.U d'Azeffoun, où il ont reçu tous les soins nécessaires. Les victimes suivantes, elles, ont été acheminé vers l'hôpital de Tigzirt.  Et d'autres portés disparus restent encore introuvables. 

 Les causes et les circonstances connues du naufrage restent minimes. Très peu d'informations ont été filtrées par les autorités. Néanmoins, selon des sources locales, pas mois de dix personnes seraient sur l'embarcation.

Les familles des victimes auraient été contactées par les autorités locales. Toutes sous le choc, pleurent leurs fils, partis pour un avenir meilleur, échoués sur les rives de la Mer Méditerranéenne ...

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires